04/02/2020 20:30

Clarika

Après un passage remarqué lors du festival en 2016, Clarika revient à Sémaphore. Tour à tour fragile, touchante et rock, l’artiste accompagnée de ses musiciens, nous livre ses nouvelles chansons.

Avec “De quoi faire battre mon coeur”, son septième opus, Clarika a “fait coup double avec un grand disque et des concerts renversants” (Télérama Sortir) : des chansons vivantes, urgentes, qui lui ressemblent, qui la racontent.

Pour son nouvel album, À la lisière, Clarika renoue avec son complice de toujours, Florent Marchet qui avait déjà coréalisé son cinquième album Moi en mieux en 2009 et qui, ici, arrange et compose l’essentiel des chansons. Assisté de François Poggio qui coréalise une partie de cet album au long cours, le trio s’est installé pendant plusieurs mois dans le studio de Florent Marchet pour enregistrer onze nouveaux titres. On y retrouve l’écriture unique de Clarika, cette manière bien à elle de mêler humour et gravité, d’explorer l’intime, ses failles et les nôtres tout en restant connectée au monde qui l’entoure. ◆

BELFOUR / 1ère partie

Belfour ? C’est une toile lumineuse qui se tisse entre la voix aérienne de Lucie Mena et les guitares envoûtantes de Michael Sacchetti. Lucie sait la force des mots, le torrent des colères, la quiétude du courant qui emporte le chagrin. Michael quant à lui, fouette un air chargé d’électricité, laissant de profondes marbrures dans la chair électronique des chansons, suspendues aux lèvres d’une poésie noire et passionnée. Le duo séduit immédiatement par cette écriture fragile et urgente déchirée par des mots qui transpirent en français. ◆

 

Infos

CHANSON / FRANCE

Durée : 1 H 30

TARIFS
Tarif plein 20,00€
Tarif réduit 16,00€
Tarif abonné plein 15,00€
Tarif abonné réduit 11,00€